Épellation en ASL: « nice to meet you »

Dans de nombreux pays, la dernière semaine de septembre est l’occasion de célébrer les Sourds et leurs langues des signes. Pendant longtemps, chaque pays choisissait de souligner cette communauté le jour qui lui convenait le mieux.  Cependant, il a été décrété par l’ONU qu’à compter de 2018, le 23 septembre serait la Journée internationale des langues des signes. Dimanche dernier a donc eu lieu cette toute première journée officielle. C’est ce que j’ai appris par l’entremise des médias sociaux, car le sujet n’a pas été abordé lors du cours de langue des signes américaine qui a suivi cette date.

J’ai suivi ce deuxième cours en n’ayant pas fait les devoirs, à mon grand désarroi. J’ai fait les lectures le premier soir, puis j’ai oublié de faire les exercices. Enfin, je m’en suis remise. Ça me fera juste plus de travail à faire en attendant le prochain cours. J’avais tout même étudié mon alphabet et mes nombres, alors ça allait. Car ce deuxième cours nous a demandé d’épeler beaucoup.

ASL alphabet fingerspelling épellation langue des signes américaine

Des jeux d’épellation

La première chose que nous avons faite a été de nous présenter à chacun en répétant un minidialogue en ASL. L’avantage des langues des signes, c’est qu’elles permettent de communiquer dans une foule sans faire de bruit ou devoir se déplacer. Nous pouvions donc rester chacun à une extrémité de la table et tous faire l’exercice en même temps sans nous nuire. Il nous fallait donc signer: « HI! MY* + NAME + épeler nom. YOUR + NAME + WHAT ». Notre interlocuteur devait ensuite nous répondre: « MY + NAME + épeler nom » et l’un de nous devait conclure par « NICE + MEET + YOU ». Très répétitif, mais nécessaire puisque l’épellation des mots et leur reconnaissance est plus exigeante qu’elle n’en a l’air.

*J’utilise les majuscules pour distinguer les signes des mots. C’est une façon de faire que j’ai rencontrée au cours de mes lectures sur la surdité et les langues des signes, et elle me semble efficace.

Vous remarquerez qu’il n’y a pas de déterminants ou de prépositions en langue des signes américaine (en québécoise non plus, d’ailleurs). Il n’y a pas de différence non plus entre YOU et YOUR ou entre I et MY.

Who is this?

Une sorte de jeu de Guess Who nous a plus tard permis de pratiquer encore l’épellation en plus de la description. Lors de ce jeu, nous devions épeler le nom d’une personne de la classe et demander à notre interlocuteur qui elle était. Notre interlocuteur se lançait alors dans une description physique de la personne. L’exercice a donc demandé d’intégrer beaucoup de nouveau vocabulaire (vêtements, couleurs, caractéristiques du visage et accessoires).

Nous avons par ailleurs appris les nombres de 11 à 15 et les animaux de compagnie.

Le jeu du téléphone ASL

Ce qui m’a le plus amusée a sans le moindre doute été le moment où on est sorti de classe pour jouer au jeu du téléphone en ASL. Le groupe a été divisé en deux rangs. Tout le monde regardait derrière sauf les deux premiers de chaque rang, qui faisaient face à l’enseignante. Cette dernière signait quelque chose à ces deux personnes en s’assurant que chacune avait bien compris. Ensuite, ces personnes tapaient sur l’épaule de la personne à leur suite pour qu’elle se retourne et reçoive le message en ASL. L’enseignante, qui avait un plaisir fou à nous voir transformer le message malgré nous, n’hésitait pas à pimenter le tout en ajoutant des signes nouveaux pour nous piéger. Le téléphone est un jeu simple, mais stimulant pour l’apprentissage d’une langue seconde, en particulier d’une langue de signes.

En bref, apprendre l’ASL est beaucoup plus difficile que je l’aurais cru. Le niveau de difficulté est augmenté par le fait qu’il est impossible de « noter » les signes puisqu’il n’existe aucun code écrit pour cette langue. C’est cependant extrêmement intéressant et je m’amuse beaucoup dans cet apprentissage.

Jessica Flores, humoriste sourde

L’enseignante nous a fait découvrir cette humoriste. Ses clips sont disponibles sur YouTube. Elle utilise l’humour pour mieux faire connaitre la réalité sourde aux entendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *