À la plage

Ce soir, je suis allée lire à la plage. S’il y a un lieu au monde où je me sens chez moi, c’est bien sur cette plage (une plage publique, oui, c’est une superbe contradiction).

Notez sur ces photos, les belles traces de joyeux oiseaux qui les rendaient présents malgré leur absence.

Lire à la plage Rigolet Métabetchouan

Lire à la plage Rigolet Métabetchouan

Et mes joyeux orteils…

Lire à la plage Rigolet Métabetchouan
Puis le ciel, quand il a commencé à se faire menaçant…

Lire à la plage Rigolet Métabetchouan
Mes orteils, Romain Gary et moi sommes finalement rentrés à la maison de peur que l’averse se verse sur nous. (Ça parait quand même un peu que je viens de lire Daniel Pennac, non? Pourquoi? Vous êtes capables de trouver la réponse tout seuls.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *