Je vous écris

À mi-chemin entre roman et recueil de nouvelles, Je vous écris du japonais Hisashi Inoue est composé de douze textes (dix seulement pour la version française, deux de la version originale contenant des jeux de mots apparemment intraduisibles). Chacun prend la forme de la correspondance entre les personnages qu’il met en scène: des lettres, surtout, mais aussi des extraits de journaux, des actes officiels (acte de naissance, de mariage) ainsi que des textes telle une pièce de théâtre. Le lecteur, donc, épie indirectement la vie des personnages.

Je vous écris Hisashi Inoue

Je vous écris se lit tranquillement, un chapitre à la fois, une petite histoire après l’autre, toujours un peu surprenante, à sa manière. Un dernier chapitre vient clore le tout, faisant de Je vous écris un roman plus qu’un recueil de nouvelles, car dans ce chapitre réside le lien entre tous ces personnages quasi anonymes.

J’ai bien aimé Je vous écris. Il y a quelque chose de particulier dans l’écriture des romans japonais (j’ose croire que les traductions sont bien faites), quelque chose de doux, de simple surtout et de d’apparence naïve (pas toujours, ceci dit). Certes, je n’ai pas encore lu assez d’auteurs japonais pour me faire une idée plus complète mais, pour l’instant, j’y retrouve toujours cette petite touche qui me plaît.

Hisashi Inoue est aussi l’auteur des 7 roses de Tokyo, un livre à lire, à ce qu’il parait. Je vous en parlerai peut-être un jour…

INOUE, Hisashi. Je vous écris, Picquier poche, Arles, 2000, 239 p.